Skip to content

Après l’overdose de baskets, le mocassin séduit les hommes

Par

AFP-Relaxnews

Publié le



16 Jan. 2023

Ringards, chaussures de droite? Plus upkeep. En quête d’une nouvelle élégance, des hommes qui ont grandi en baskets enfilent des mocassins, qu’ils soient plus mode ou classiques mais portés de façon décalée.

DR

“Il ya un engouement pour le mocassin et on a été en rupture dès le mois de septembre. C’est une chaussure qui marche toute l’année, avec all les seems to be, fonctionnelle et versatile”, témoigne à l’AFP Graziella Dubief, responsable of the achats chaussures of the Galeries Lafayette in Paris.

Pierre Hardy, créateur de chaussures chez Hermès et pour sa propre marque, notes également “une hausse perceptible” de la demande pour les deux maisons, “depuis cette saison et dans les achats pour l’été”.

Après les confinements, “il ya eu une lassitude du cozy à tout prix. On a la permission de sortir et on veut des choses plus élégantes, plus chics”, explique-t-il à l’AFP.

In London, le constat est le même. “Il ya de moins en moins de sneakers sur les podiums” et “on observe clearly a passage des sneakers à la mode à des chaussures plus formelles” chez les purchasers, feedback Thom Scherdel, acheteur pour le magasin Browns.

“On est arrivé à une surenchère de sneakers”, relayed Serge Carreira, maître de conférences at Sciences Po, citant the couturier Paul Poiret: “Tout excès en termes de mode est signe de la fin”.

Chaussures “adults”

“A chaque mode, il ya un effet boomerang”, souligne auprès de l’AFP Olivier Saillard, historien de la mode et creative director of JM Weston, fabriquant français de mocassins de luxe. Les baskets, “qui étaient de toutes les conditions, de tous les âges, ont mis dans l’ombre des chaussures qui donnaient du socle à l’homme”.

The thirty-year star stylist Jacquemus ainsi porté des mocassins noirs, de même que ses mannequins hommes, lors d’un défilé en décembre, malgré sa collaboration très marquée pour les sneakers avec Nike.

Devant son dressing à chaussures à Montmartre, Romain Costa, architecte de 32 ans, a l’embarras de choix: mocassins noirs à semelle épaisse, funky et colorés en cuir ou en daim, à glands…

Avec son jean ample et son pull noir aux volumes architecturaux, il passe une paire tricolore avant d’enfourcher son vélo. He associates the sneakers with moments of his adolescence when he skateboards and within the doorways which might be très uncommon to “casser une tenue très stylish”.

“Cela me plaît d’avoir des chaussures d’adulte. Dans mon métier, cela rassure”, dit-il en ajoutant qu’elles “vieillissent mieux” que les baskets.

Pour Olivier Saillard, les jeunes qui achètent des Weston recherchent aussi une “valeur”: the maison est l’une des rares à continuer à tout produire en France, dans sa manufacture à Limoges, qui s’have interaction à les restaurer à vie.

“Dandy coincided”

Il a fait introduce chez Weston a idler triple semelle “plus rock” or a mannequin 4/4 d’inspiration “workwear”. Mais c’est le mocassin classique, relationship from 1946 and baptisé “180”, du nombre des prises en major pour le réaliser, qui se vend le mieux. En noir.

“On peut être à la mode avec un mocassin classique, il suffit de le porter avec un pantalon un peu plus giant, un jean, un bleu de travail”, assure-t-il.

One other trick to make grimper the quotient mode: des chaussettes qui “n’ont rien à voir”, blanches avec des mocassins noirs ou grosses et texturées… Ou un jogging pour les plus audacieux.

Malgré tout, les avis restent mitigés, certains trouvant que cette chaussure traîne nonetheless a conservative picture. Ravi du retour de la chaussure de son adolescence qui évoque pour lui “hype”, “new wave”, voire la rébellion symbolisée par les Beatles ou Michael Jackson, Pierre Hardy concède lui aussi que ce n’est pas le soulier le plus attractive.

“Il n’y a jamais de mocassins à un défilé Hermès”, the place the travaille depuis plus de 30 ans aux côtés de la styliste Véronique Nichanian pour la silhouette d’un homme “séduisant”.

A un second, “c’était vraiment la chaussure BCBG, de droite, réac”, qui renvoie unconsciemment à l’picture du “dandy coincé”, contrairement à la basket qui “porte un message corporel: un mec qui bouge, qui fait du sport, qui n’a pas peur de porter du blanc en hiver”.

Tous droits de replica et de représentation réservés. © 2023 AFP-Relaxnews.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *