Skip to content

Day by day life. Le « deep work », ou remark vraiment se concentrar à fond

Remark être efficacious in my work, with out being interrupted completely by a name, a message, or a collègue ? La resolution a été théorisée beneath the nom de « deep work » par Cal Newport, un chercheur américain, dans un livre qui porte le nom de cette method, paru en 2016. Comme en ont récemment parlé Le Parisien et Madame Figarole « deep work » or a deep focus état au travail, est peut-être la résolution de début d’année qu’il vous faut si vous trouvez que vous n’arrivez pas à avancer sur vos tâches.

Le idea est tout simplement de couper toutes les sollicitations extérieures, de s’isoler, et de ne se focaliser que sur sa tâche. Mais le plus difficile est de le mettre en utility. The coach professionnelle Patricia Besset-Veziat nous a donne quelques clés pour réussir à atteindre cet état de focus.

A minuteur

Tout d’abord, Patricia Besset-Veziat recommends the Pomodoro methodology. This method has been imagined in Italy for greater than 30 years. Il s’agit de programmer un minuteur pour 25 minutes, pendant lesquelles on travaille sans interruption. Quand le minuteur sonne, on le program pour 5 minutes, pendant lesquelles on peut faire une petite pause, faire un tour, se serve un café ou répondre à un message. Une fois les 5 minutes écoulées, on se plonge de nouveau pour une durée de 25 minutes, et ainsi de suite. « C’est une méthode qui fonctionne bien, surtout si dès le départ on se donne l’intention de finir absolument cette tâche, ce doc, and so on. », states Patricia Besset-Veziat.

An tailored playlist

La musique nous aide-t-elle à nous couper du monde ? « Ça dépend des personnes », indique Patricia Besset-Veziat. « Le fait d’avoir un fond musical occupies une partie du cerveau. Cela peut faire qu’on est moins efficacious, parce que le cerveau doit gérer deux choses en même temps. Mais chez les personnes dont le cerveau est en permanence occupé par des pensées qui circulent, la musique peut occuper le cerveau sur quelque selected de continu et empêcher les pensées en arrière-plan. » À vous de tester si la musique vous déconcentrate ou vous assist à vous focaliser.

Pour ceux qu’un fond sonore aide, il est généralement recommandé de choisir une musique sans paroles. Vous pouvez par exemple écouter des compilations de plusieurs heures de musiques de movies. Les musiques pensées pour ne pas trop distraire sont même devenues un style sur YouTube, dont l’exemple le most populaire est sûrement la chaîne Lofi Lady.

A casque anti-bruit, a bureau séparé, an utility anti-notifications

La clé pour ne pas être interruptu dans sa focus est bien sûr de se couper de toutes sollicitations extérieures. Si vous travaillez en open-space, vous pouvez porter un casque anti-bruit. « Mais il ya aussi la perturbation visuelle, quand on voit des gens passer », replies Patricia Besset-Veziat. Dans ce cas, elle suggère de s’isoler, si posible, dans un bureau à half.

Pour ce qui est des notifications, il ne faut pas s’imaginer qu’on va pouvoir les ignorer si elles sont sous nos yeux. « Même si vous n’allez pas voir la notification, le easy fait de l’avoir entendue vous a distrait. » Vous pouvez éteindre votre téléphone, put it en mode avion ou le laisser dans une autre pièce. Sure functions ont même été créées pour vous empêcher d’utiliser votre téléphone pendant une durée pré-définie. C’est par exemple le cas de Forest, sur laquelle chaque minute passée sans toucher à votre smartphone fait pousser un arbre dans ce qui deviendra votre forêt.

This utility joue sur un autre level essential relevé par Patricia Besset-Veziat : « le système de la récompense ». « Il faut se féliciter d’avoir réussi à accomplir sa tâche. Ça va entraîner la motivation à vouloir redaire l’expérience, et muscler son cerveau pour que ce soit de più en più facile. » Elle conseille donc de prévoir un plaisir que l’on s’accordera une fois la tâche achevée.

Plus typically, the coach professionnelle rappelle que faire du sport, bien dormir et avoir une alimentation saine nous permitent d’être plus en forme et donc plus concentratés. « Il faut aussi voir au-delà de la tâche elle-même. Elle peut paraître rasante, difficile, mais si l’on voit à quoi elle va servir, si l’on a confiance en soi, on arrête de procrastiner. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *