Skip to content

la mode homme renoue avec une semaine de défilés physiques au grand complet

After three years of sturdy turbulence attributable to Covid-19, Paris is renouncing its splendor on its debut d’année, on the event of the boys’s Trend Week. Pour la première fois, les défilés se tiendront tous au format physique, mais ils continueront, tout comme les autres événements, à être diffusés sur la plateforme Paris Trend Week. Autre bonne nouvelle: près de huit maisons, qui avaient déserté la Ville Lumière ces dernières années, effectuent leur grand retour. Au complete, 80 griffes vont y présenter du tuesday 17 au dimanche 22 janvier leur assortment pour l’automne-hiver 2023/24.

Après le désert d’Agafay au Maroc, return to Paris for the maison Saint Laurent – Saint Laurent

Pour rappel, la Semaine de la mode homme parisienne, qui est arrivée jusqu’à compter 60 défilés en 2019 -elle en dénombrait 53 en janvier 2020 juste avant la pandémie-, affichait également par le passé de multiples exhibits parallèles organisés hors calendar. Pour ce retour à la Normale, le program s’annonce plus équilibré avec 47 défilés et 33 présentations.

Seront au rendez-vous le plus grandes maisons de luxe, de Dior à Louis Vuitton en passant par Hermès, Loewe et Kenzo, ainsi que les marques les plus en vue telles que Y/Venture, Marine Serre et les jeunes griffes Botter, Bluemarble et Casablanca, pour n’en citer que quelques-unes. Sans oublier les jeunes créatrices britanniques, très suivies également, de Bianca Saunders à Grace Wales Bonner (à noter que dix-sept jeunes skills anglais seront aussi présents au London showroom Paris dans le cadre du salon Tranoï).

Returning to Paris after a vogue present in Florence in the identical yr because the invitation to honor at Pitti Uomo in June, the British stylist from Jamaica par son père, Grace Wales Bonner ouvre l’édition parisienne qui débute ce Tuesday 17 January. Le soir-même, ce sera le tour du très attendu défilé de Saint Laurent, qui boudait le calendarier masculin depuis cinq ans, hormis une petite parenthèse parisienne en février 2019. The inventive director Anthony Vaccarello avait pris pour habitude, en effet, de faire défiler ses collections masculines à l’étranger bien avant le Covid, s’offrant un véritable tour du monde avec New York en juin 2018, une plage de Malibu à Los Angeles l’année suivante, Venise en juillet 2021 ou encore le désert de Marrakech l’été dernier.

Parmi les autres retours, à signaler aussi celui of the Japanese labels White Mountaineering et Sacai, qui défileront respectively samedi 21 et dimanche 22, ainsi que, samedi, Bode, qui a défilé pour la première (et distinctive fois) à Paris en juin 2019. This model of males’s prêt-à-porter, characterised by its patchworks of historical materials, launched in 2016 by the New York creator Emily Adams Bode, right here involves deliver again the CFDA 2022 prix for the boys’s vogue.

Autre temps sturdy, the défilé de Maison Margiela, right here will shut the Trend Week le soir du dimanche 22 janvier. The labels, piloté depuis près de huit ans que John Galliano, frequently current their males’s prêt-à-porter collections in a combined défilé in the course of the girls’s Trend Week. Il a décidé cette saison d’anticiper en défilant in the course of the Trend week homme.

A l’instar de Margiela, d’autres maisons, qui défilaient auparavant durant la session féminine, ont préféré se positionner dans le calendrier masculin, moins embouteillé. C’est le cas de Botter qui, après avoir fait ses tout premiers pas sur les podiums durant la Trend week homme en janvier 2020, avait opté pour la Semaine féminine en 2022. Les deux créateurs néerlandais Lisi Herrebrugh et Rushemy Botter ont lancé leur marque in 2017, vital within the foulée le grand prix du Pageant de Hyères in 2018, auquel s’est ajouté le grand prix de l’Andam 2022. Ils ont notamment directed the creation of Nina Ricci from 2018 à fin 2021. Ils dévoileront leur nouvelle assortment friday 20.

Après avoir défilé pendant la Trend week femme, the Dutch label Botter revient à la Semaine masculine – Botter

De même, Ludovic de Saint Sernin, qui avait défilé pour la première fois en juin 2019 au middle Georges Pompidou, avait migré à partir de 2021 dans le program féminin. Le styliste, qui vient d’être nommé à la tête de la création d’Ann Demeulemeester, fera son come-back à la Trend Week masculine le dimanche 22 janvier.

D’autres font le chemin inverse, comme Y/Venture, piloté par Glenn Martens, qui supervise additionally le type chez Diesel. Ce dernier faisait défiler ensemble l’homme et la femme depuis 2021, deux fois par an, en janvier et en juin. The label se déplace désormais sur le créneau féminin fin février, et ne défilera donc pas en janvier comme prévu initialement.

This season, the capital enregistre quatre autres défections. A savoir Thom Browne, Rhude, the Californian marque de Rhuigi Villaseñor, devenu the inventive administrators of Bally, Graig Inexperienced et Celine, qui a dévoilé sa assortment di lui pour l’automne-hiver prochain à Los Angeles le 8 décembre.

En revanche, elle fait le plein côté shows avec l’arrivée de la marque 032c, launched in 2016 below the management of the designer Maria Koch par le journal berlinois du même nom, et avec les retours de Berluti, du chinois Ziggy Chen et du label français Uniform.

Ce dernier, fondé par Rémi Bats et Hugues Fauchard, présentera sa assortment dans le cadre du showroom Sphère, opéré par la Fédération de la high fashion et de la mode (FHCM) avec le soutien du Defi, qui met en avant chaque saison le travail des jeunes stylistes les plus promiseurs de la scène parisienne. Au-delà d’Uniforme, sept autres marques ont été sélectionnées cette saison: Arturo Obegero, Christoph Rumpf, Jeanne Friot, LGN Louis Gabriel Nouchi, Ponder.er, Steven Passaro et Valette Studio.

Tous droits de replica et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *